A PROPOS

La langue écarlate est un groupe artistique transdisciplinaire, au statut associatif, né en mars 2001 à l’occasion de la création du spectacle « Les Restent » par C. Briault et H. Mathon.
Nous fondons notre travail sur la notion d’infra ordinaire développée par Goeoges Perec, ou comment inscrire la recherche artistique dans le réel afin de renouer avec les préoccupations du monde. Le champ des formes utilisées pour mener à bien ce travail s’étend du spectacle vivant à l’installation ou au film, sans restriction de nature.
Depuis sa création, la compagnie à été accueillie en résidence et co-produite par des lieux aussi bien en France qu’à l’étranger. Elle a eu l’occasion de diffuser son travail en France, en Belgique et en Suisse ainsi que d’expérimenter des formes aussi diverses que le théâtre, le concert, la performance ou la radio. Toutes ces propositions ont en commun de rester au plus près des préoccupations d’une société en pleine mutation, de développer un propos contemporain en sollicitant, à cette fin, l’ensemble des disciplines de l’art (cinéma, musique, théâtre, écriture).
La compagnie regroupe à ce jour un ensemble de personnes aux compétences diverses et complémentaires (musicien, auteur, monteur, cadreuse, comédiens etc..) qui ont tous en commun de mettre leur savoir faire au service d’une plus grand proximité avec le public.

Le travail de la compagnie est soutenu, selon les projets, par la DRAC-Ile de France, la DMDTS, ARCADI et l’ONDA. Il a bénéficié du soutien de structures telles que la Communauté Française de Belgique et l’American Center. Depuis janvier 2010, la compagnie est installée en région Midi-pyrénées afin de poursuivre son travail d’implantation dans le Gers.

LE LIEU
Le Domaine de Baron est situé en pleine campagne, entre Auch et Fleurance, sur la commune de Gavarret-sur-Aulouste. Installé sur une colline, hors de tout voisinage, entouré exclusivement de champs, il bénéficie d’un environnement paysager tout à fait exceptionnel.
Cet ancien domaine agricole, constitué de deux maisons et d’un corps de ferme, fonctionnait jusqu’en 1979. M. et Mme Laurent, les grands-parents et parents des actuels propriétaires, y habitaient jusqu’en 2000. L’un et l’autre furent des figures, Mme Laurent de la vie politique locale (Elle fut maire de Gavarret pendant 45 ans),  M. Laurent du paysage rugbystique national et international ( joueur, sélectionneur et entraîneur de l’Équipe de France).

GÉOGRAPHIE
Le lieu s’organise autour de deux axes, distincts et complémentaires, qui correspondent aux activités des anciens propriétaires. On y trouve d’une part des bâtiments ruraux à l’architecture typiquement gersoise, avec des murs en pierre ou en torchis. Une maison paysanne sans étages, deux grandes étables, une grange, un atelier, un hangar; d’autre part une maison à étage  avec piscine, tennis, orientée vers le loisir.
Cet ensemble crée  un domaine vaste et riche où il est tout à fait possible d’envisager la coexistence d’activités quotidiennes et professionnelles.

Pour une mémoire vivante, projet d’aménagement et de développement culturel en milieu rural.

PAYSAGE
La région gersoise se caractérise par une activité à dominante agricole, plus particulièrement dans la région où nous sommes situés, qui ne bénéficie pas des effets de développement péri-urbain des communes proches de Toulouse. Ce territoire, contrairement à la plupart de ceux que nous connaissons, à vécu une évolution très progressive de la modernité au sein des vies et des paysages Elle a conservé, de ce fait, un paysage rural d’une grande douceur et d’une remarquable tranquillité où la coexistence entre l’homme et la nature semble garder un certain équilibre. Ces qualités, de plus en plus rares dans le monde moderne, sont précieuses.

 

Ici le lien vers le vieux site La Langue Ecarlate en flash